Un nouveau Monde, de nouveaux liens...








Cher(e) internaute
,

La Guilde Cléricale est fière de vous acceuillir sur son site, regorgeant de mille délires de son soin.
***
Avant d'entrer plus en avant dans le forum, voilà ce que vous devez savoir :

- Les membres du forum ont des règles à respecter. Par conséquent, ils doivent les appliquer.

- Les membres du forum ont des loisirs à honorer. Par conséquent, ils peuvent chanter, danser, écrire, et rire, voire plus si affinité.

- Les membres du forum ne sont pas là pour se casser mutuellement les pieds. Par conséquent, il n'y a aucun membre censé sur ce forum.

***

Si vous avez une requète ou une question sur le jeu ou le forum, vous pouvez contacter n'importe quel joueur (préférez tout de même le Clergé Suprême) soit en privé soit sur le forum questions sur le jeu.

"La Guilde Clericale vous souhaite la bienvenue en son sein"



Remerciements

  • Aux joueurs pour leur soutien moral en ne désertant pas la Guilde...
  • A moi pour avoir eu cette idée de génie et pour ma volonté de toujours faire mieux...
Partenariats
 

Derniers sujets

» Commentaires
Lun 18 Déc - 11:30 par Felgueran

» Le roman originel
Mar 7 Nov - 21:39 par Felgueran

» Chez le juge.
Mar 17 Oct - 18:40 par Felgueran

» Loi des Juges. Version Bêta
Mar 3 Oct - 21:06 par Invité

» Police d'Ecriture.
Lun 25 Sep - 20:48 par Felgueran

C'est là que tout commence

"Autour de nous, des créatures. Des bêtes difformes et malsaines qui chassent l'Homme. Même lorsqu'elles sont à l'agonie, le mal suinte qui s'est réfugié en elles suinte de tous les pores de leur peau et se propage telle une malédiction. La Sorcière a fait des ravages, il n'est pas possible d'en douter. Tel rat dans un grenier, un vautour sur une carcasse, ou la famine sur le bas peuple, la pestillance se propage et contamine l'Homme.
Biens des Devas, Gaïa et Asuras ont vu leur coeur corrompu par la facilité, étreint par la faiblesse, envahie par la perte de foi. Elle les a quitté, et le mal s'est emprun de leur vie, se disséminant dans toutes les contrées. Tel une pieuvre, il s'infiltre dans leur pensées. Cet immondice les prend à bras le corp pour les égarer du chemin, afin qu'ils contaminent à leur tour, ce monde qu'est Pyroxia."



Le monastère est bien calme. Lorsque le Sage Fondateur a lu cet extrait de leur Livre de Foi, la plupart des Clercs, Sages et Prêtres réunis ont baissé la tête, mettant un genou à terre et faisant un signe de croix. Méditer sur ce texte sacré est un rituel.

Le Sage Fondateur posa le livre sur sa chair et reagrda ses frères et soeurs. Le Livre de Foi se referma dans un claquement courd. La lumière du soleil caressait l'assemblée au travers des vitraux. De son manteau d'or, elle leur redonnait espoir et entretenait leur foi. Le Sage Fondateur se pencha en avant sur sa chair, puis, de sa voix d'airain, dans son manteau d'argent, commença son discour avec ferveur.


- Mes amis ! Le temps de notre repos est terminé ! Le mal est à nos portes et se revet de multiples apparences. Il emprisonne l'Homme qui doit pouvoir se battre ! Nous sommes là pour l'aider !

Ses yeux bleu-ciel, couleur de ses cheveux, fouillèrent l'assemblée en guettant le moindre signe d'incompréhension. N'en trouvant pas, le sage Fondateur reprit, convaincu de sa vérité.

- Nous devons aider les Hommes, mes frères ! Lorsqu'il souffre ! Lorsqu'il implore nos bénédictions ! Lorsque la fatigue lui devient fatale !... Mais je songe, mes amis, aux questions que vous pouvez vous poser... Qui a commencé ? Qui est le bon ? Qui est le mauvais ?... N'importe ! Un Homme reste un Homme ! Et notre guilde ne peux choisir ! La guilde Clericale ne doit pas choisir !


L'homme se redresse et reprend son souffle. Sa harangue est longue. Bien plus longue que ce qu'il avait imaginer. Il descend lentement de sa chair, faisant claquer ses talons sur les marches de bois. Dans ce silence assourdissant, ils résonnent et imposent une tension particulière.

Enfin, le Sage Fondateur se retrouve au niveau de ses frères et soeurs. Il s'arrête un instant devant eux, puis lève la main vers l'assemblée, la désignant de sa paume ouverte.


- Vous tous ! Mes frères ! Mes Soeurs ! Oui ! Vous tous ! Et moi même ! Nous nous engageons pour l'Humanité ! Nous nous engageons à ne pas prendre parti, à ne pas tuer et à sauver des vies en nous sacrifiant si cela est nécessaire !




Il baisse soudain le bras, puis, changeant le ton de sa voix, figeant son visage avec dureté, il se dirige à grandes enjambées vers la sortie. Passant au milieu de ses frères et soeurs, son manteau virevoltant derrière lui, sa voix de stentor claque comme un fouet, avec rudesse.


- Si vous n'êtes pas avec moi, alors partez.


Il ouvre la porte et la lumière de Laksy éclaire son visage. Se retrouvant dans l'air frais, le Sage Fondateur espére avoir fait le bon choix. Il se sent prêt à se déguiser en assassin pour pouvoir soigner ceux-ci. Oui. Il se sent pret au sacrifice. Et il espère de tout coeur ne pas être le seul.


C'est là que tout commence!

La date/heure actuelle est Mar 11 Déc - 3:27